Home Automobile Quelques notions sur le modèle GPL et l’éthanol

Quelques notions sur le modèle GPL et l’éthanol

by Léo
0 comment

Alors que le bioéthanol E85 est proposé à un prix compétitif de 0,75 dollar par litre en moyenne et que de nombreux conducteurs roulent avec des véhicules à essence E85, il existe un autre carburant qui suscite un intérêt financier important. Il est disponible en France depuis plus de 30 ans, mais il est peu connu et son utilisation est faible (moins de 1% du parc). Voici quelques notions à connaître sur l’éthanol et le GPL.

Le superéthanol, l’E85

Les personnes qui utilisent de l’essence sans plomb peuvent consommer de l’éthanol sans s’en rendre compte. L’éthanol est produit par la fermentation de sucres et d’amidons provenant de betteraves et de céréales. Il est présent dans tous les carburants sans plomb (de 7,5 % dans le SP95 à 15 % dans le SP95E10). Il est appelé « E85 » parce qu’il a une teneur en superéthanol de 85%. Le véhicule doit être équipé en usine pour pouvoir être utilisé. Cependant, de nombreuses voitures qui ne sont pas conçues pour utiliser du superéthanol peuvent être adaptées en installant un flexitank – on prétend que d’ici le 1er janvier 2000, toutes les voitures à moteur à essence en circulation seront compatibles avec le flexitank.

Toutefois, il existe des exceptions. Les Flexitanks sont des kits qui permettent de convertir en toute sécurité les moteurs pour qu’ils fonctionnent à l’éthanol ; la plupart des voitures à essence construites après 2000 peuvent, en théorie, fonctionner à l’éthanol. L’unité de réservoir vous permet de contrôler l’injection supplémentaire nécessaire au bon fonctionnement du moteur. Il peut donc être utilisé sans endommager les injecteurs, les bougies d’allumage ou, dans le cas des moteurs à carburateur, le carburateur et le circuit de carburant.

Compte tenu des économies réalisées sur le coût de l’essence, l’installation d’un réservoir souple peut être un choix judicieux. Il convient également de noter qu’il n’entraîne pas de modifications irréversibles du moteur et que le carburant « normal » peut être utilisé.

GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié)

Le GPL est un autre carburant alternatif dont les ventes augmentent rapidement. Il existe actuellement un réseau de près de 1 700 concessionnaires en France. Comme le superéthanol, le GPL est respectueux de l’environnement et, surtout, économique. Il convient toutefois de noter que, comme pour le superéthanol, tous les véhicules ne sont pas adaptés à ce carburant. De nombreux véhicules sont actuellement adaptés pour fonctionner directement au GPL, mais il n’est pas impossible de les convertir pour fonctionner à l’essence.

Les systèmes d’alimentation en biodiesel permettent d’utiliser ce carburant dans la plupart des véhicules à essence. En pratique, le système à essence est le même, mais il est équipé d’un « kit bit-fuel ». En ce qui concerne le budget, attendez-vous à payer 3 000 € pour l’équipement d’une voiture à moteur quatre cylindres et 5 000 € pour l’équipement d’une voiture à moteur huit cylindres. Mais avec un prix inférieur à 1 euro par litre, cette stratégie peut rapidement s’avérer payante pour les camionneurs. Voici quelques avantages du GPL

Coût légèrement inférieur aux 100 km par rapport au diesel

Le prix moyen du litre de GPL est de 0,91 €, avec une fourchette de prix de 0,80 €/litre dans les supermarchés et d’environ 1 €/litre sur les autoroutes. En comparaison, les supermarchés et le diesel coûtent plus de 1,50 €/litre. Notez toutefois que le GPL consomme moins d’énergie par litre que le SP95, de sorte que les moteurs à essence consomment plus d’énergie.

Selon le modèle, la consommation mesurée au GPL augmente de 25 % dans les voitures, comme la Renault Clio et la Dacia Sandero, et jusqu’à 33 % dans les SUV, comme la Dacia Duster et la Sandero Stepway.Toutefois, malgré cette forte augmentation de l’appétit, le coût aux 100 km reste très inférieur (25-30 %) à celui de la même voiture à essence, et comparable à celui de l’essence. Voitures diesel ou à peine plus bas.

Moins de polluants

Le GPL est un mélange de butane et de propane dans des proportions à peu près identiques, il a donc l’avantage d’émettre moins de polluants. En fait, les émissions de particules sont nettement inférieures à celles de l’essence et du diesel, car le gaz ne forme pas de gouttelettes lorsqu’il entre dans le cylindre. Un autre avantage est que les émissions d’oxyde d’azote (NOx) sont plus faibles en raison de la température de combustion plus basse.

En outre, si le GPL est utilisé à la place du SP95, les émissions de CO2 peuvent être réduites d’environ 11 % en raison de sa teneur en carbone inférieure à celle du super gaz. Compte tenu de ces avantages, le gouvernement a déjà qualifié les véhicules GPL de « Critier 1 », même pour les anciens modèles qui ne peuvent pas utiliser d’essence. En outre, les modèles GPL sont autorisés à fonctionner même lorsque des réglementations supplémentaires, telles que la conduite alternative, sont prises en compte.