Home Bricolage Ce qu’il faut savoir pour construire une volière extérieure

Ce qu’il faut savoir pour construire une volière extérieure

by Léo
0 comment

La construction d’une volière est une très bonne idée lorsque vous êtes un amoureux des oiseaux. Écouter les oiseaux chanter représente parfois une thérapie pour évacuer le stress ou pour s’évader. Pour que ces êtres puissent émettre de merveilleux sons, il est important de les mettre dans un environnement agréable et naturel. Pour construire sa volière en plein air, il y a des aspects dont il faut tenir compte pour éviter certains désagréments.

Qu’est-ce qu’une volière ?

Une volière est une grande cage pour oiseaux. Les oiseaux y sont élevés et nourris. C’est un cadre adapté à leur bien-être, ils aiment y voler et y sont souvent heureux parce qu’ils sont en contact avec le soleil.    Les volières sont la plupart du temps construites dans les zoos. Mais il est possible aussi d’en construire chez soi et de l’associer à son jardin. Ils se sentent dans un endroit naturel si les conditions sont bien réunies.

La construction d’une volière : ce qu’il faut savoir

Pour construire une maison, il est important de faire un plan au préalable. C’est le même processus quand il s’agit de la construction d’une volière extérieure.

En premier lieu, il faut déterminer les dimensions que vous souhaitez donner à votre volière. Le but d’une volière est de donner l’impression aux oiseaux d’être dans la nature. Leur donner un grand espace leur permettra de voler librement et de s’amuser ce qui les gardera en bonne santé.

S’ils se retrouvent dans un environnement trop coincé cela pourrait les mettre en danger. Si vous avez de l’espace chez vous, permettez à vos oiseaux d’en profiter en leur construisant une vaste volière pour qu’ils se sentent bien et libres.

Aussi, la taille de la volière dépend du type d’oiseaux que vous souhaitez élever. Si vous optez pour les oiseaux de grandes tailles, vous devez alors prévoir un espace qui leur correspondra. Si vous n’avez pas un grand espace, mais que vous prévoyez d’élever un grand nombre d’oiseaux, il vous sera compliqué d’y arriver.

Vous devez tenir compte de l’espace prévu, du nombre d’oiseaux et du type d’oiseaux pour définir la taille de votre volière. En deuxième lieu, il faut choisir avec soin l’endroit où vous allez poser votre volière. Il est conseillé de la mettre à un endroit très en vue de la maison pour vous permettre réellement d’en profiter.

Vous pouvez aussi placer la volière près de votre lieu de détente. Dans tous les cas, il est important de la mettre à un lieu sûr et proche de l’endroit que vous fréquentez le plus dans la maison afin d’avoir un œil sur les prédateurs ou les rongeurs qui pourraient mettre en danger vos oiseaux. Les oiseaux ont besoin d’être dans un endroit ensoleillé pour leur bien-être.

Il faut donc éviter de poser la volière sous un arbre parce que cela les mettrait dans un environnement humide et sombre, ce qui n’est pas approprié à leur croissance. Aussi lorsque vous posez votre volière sous un arbre, les autres animaux qui se poseront sur l’arbre pourraient laisser leurs excréments tomber dans la volière ou directement dans les mangeoires de vos oiseaux.

Les animaux sauvages ne sont pas soignés et pourraient contaminer les vôtres à travers les déchets qu’ils consommeront certainement si vous n’y faites pas attention. Poser sa volière sous un arbre est une mauvaise idée. Une partie de votre volière doit être couverte pour protéger les oiseaux des intempéries et vous devez la positionner en mettant cette partie sur le côté du vent.

En somme, vous devez positionner votre volière de manière que les oiseaux puissent profiter du soleil du matin, être protégés des intempéries, des animaux sauvages et des risques de contamination de telle ou telle maladie.

En troisième lieu, il faut tenir compte de la litière, du type de sol et du drainage de votre volière extérieure. Si vous désirez construire votre volière à même le sol, il est important de tenir compte de la qualité du sol du milieu choisi. Il est alors conseillé de choisir un sol bien drainé pour être sûr que c’est un sol naturel.

Il faut éviter les sols sableux et les sols argileux parce qu’ils retiennent l’humidité. Un sol humide contient des bactéries qui mettraient en danger la santé des oiseaux hébergés dans la volière. Le fait de construire la volière directement au sol peut avoir plusieurs risques si le choix du milieu n’est pas fait minutieusement.

Cependant, il y a des options pour sécuriser les endroits choisis. Vous pouvez par exemple désinfecter le sol régulièrement en rinçant le sable avec de l’eau de javel diluée dans de l’eau simple. Cette astuce permet de maintenir les bactéries à distance.

Le sol peut être tamisé aussi de temps à autre pour le débarrasser de la nourriture et des excréments qu’il accumule. Il est conseillé également de changer la volière tous les deux ans ou chaque fois que le besoin se fera sentir pour une meilleure croissance des oiseaux.