Sortie

A quoi sert la roue galette ?

Parmi les pannes qui peuvent survenir sur route, la crevaison de pneu est l’une des plus courantes. C’est la raison pour laquelle il est toujours conseillé de toujours emporter une clé de roues, un cric et une roue de secours. A la place de cette dernière, nombreux sont également les chauffeurs qui optent pour un type de pneu de secours particulier appelé roue galette. Pour en savoir un peu plus, allons découvrir plus à quoi sert la roue galette.

La roue galette sert de roue d’urgence

Pour les raisons suivantes, la roue galette devrait uniquement servir de roue d’urgence et non de roue de remplacement d’une longue durée :

  • La roue galette étant une roue de petite taille par rapport aux autres pneus qui sont en place, elle ne sert qu’à remplacer temporairement un pneu crevé – le temps d’un trajet vers le garagiste ou la station vulca aux environs immédiats.
  • De par sa faible résistance au frottement et à la chaleur, la roue galette s’use très vite qu’il faut éviter de l’utiliser pour un long trajet. Ce, pour éviter que l’on ait à remplacer un pneu qui est censé servir de secours en cas d’urgence.
  • Si l’on s’entête à utiliser la roue galette pour un trajet de plus grande distance, non seulement cela peut causer une crevaison de plus mais constitue également une source de gêne et d’inconfort qui pourrait être source d’accident de route.

La roue galette sert à contraindre le chauffeur de réparer le pneu crevé

Dans le cas de l’utilisation d’une roue de secours normale, c’est-à-dire identique aux trois autres pneus en place, le chauffeur pourrait être tenté de poursuivre son trajet au point de ne penser à réparer le pneu crevé qu’une fois arrivé à destination. Pour des cours trajets, cela peut être acceptable ; mais pour les longs trajets, par contre, cela pose problème car nul ne peut prévoir les incidents sur la route : si jamais l’un des pneus se met à crever à son tour (cas fréquent des pneus usés et/ou des routes goudronnées réchauffées par la forte exposition au soleil) alors que le pneu de secours n’a pas été réparé, le chauffeur sera dans l’obligation de s’arrêter au beau milieu de nulle part et mettra des heures pour attendre la dépanneuse.
Mais en se servant d’une roue galette en cas d’urgence, le type de souci que l’on vient de voir ne se pose pas. En effet, la taille anormale de cette roue par rapport aux autres ne permet pas au chauffeur de rouler à plus de 80 km/h : une vitesse qui ne lui est pas favorable pour voyager sur une autoroute. Ainsi, avant de continuer sa route, le chauffeur sera alors contraint de faire un détour pour faire réparer le pneu crevé.